soufflage

soufflage

soufflage [ suflaʒ ] n. m.
• 1675; soufflaige « action de souffler » 1480; de souffler
IAction de souffler (qqch.).
1(1723) Opération par laquelle on donne sa forme à un objet de verre en insufflant de l'air au moyen d'une tige creuse (canne) dans la masse de verre ramollie par la chaleur (procédé traditionnel de la verrerie).
2(1893) Métall. Soufflage de la fonte, procédé d'affinage dans lequel un courant d'air brûle les impuretés.
IIMar. Doublage extérieur sur le bord d'un navire, pour augmenter la stabilité. Le soufflage des préceintes.
Exhaussement d'un pavage, par introduction de sable sous les pavés. Décollement de la fleur d'un cuir.

soufflage nom masculin Technique permettant, par action d'une pression d'air, de donner à une matière thermoplastique, préalablement ramollie par action de la chaleur, une forme déterminée. Procédé de formage des objets en verre creux, par action d'air sous pression. Méthode de nivellement de la voie ferrée, consistant à glisser sous les traverses une quantité de gravillon dosée pour permettre un relèvement exact du niveau, préalablement calculé. Renflement de la carène d'un navire au voisinage de la flottaison, pour augmenter sa stabilité. Procédé de fonderie permettant de fabriquer rapidement les noyaux de moules en projetant le sable dans une boîte à noyau. Dans une mine, remontée de la sole d'une voie sous l'effet de l'expansion des terrains. ● soufflage (expressions) nom masculin Opération métallurgique, action qui consiste à envoyer un fort courant gazeux (air ou oxygène) dans un bain de métal en fusion pour éliminer certaines impuretés. Soufflage des bitumes, oxydation partielle d'un bitume par injection d'air comprimé, qui en élève le point de ramollissement. Soufflage magnétique, action s'exerçant entre un champ magnétique et un courant électrique, que l'on met à profit pour éteindre ou modifier un arc. ● soufflage (synonymes) nom masculin Procédé de formage des objets en verre creux, par action...
Synonymes :
- soufflé

soufflage
n. m. Opération par laquelle on souffle le verre.

⇒SOUFFLAGE, subst. masc.
Action de souffler; résultat de cette action.
A. — TECHNOLOGIE
1. Action de diriger un souffle d'air ou de gaz sur ou vers quelque chose; résultat de cette action. Lorsqu'on veut faire fonctionner l'appareil, non plus pour un nettoyage par aspiration, mais pour un nettoyage par soufflage, par exemple un nettoyage de radiateur, de piano, on remplace le sac par la buse de soufflage (Lar. mén. 1926, p. 110). La première condition à réaliser est un soufflage énergique des foyers pour entretenir la combustion (STOCKER, Sel, 1949, p. 117).
CHAPELL. Soufflage des poils. Opération consistant à éliminer, par ventilation, les impuretés et à séparer les poils légers des poils lourds impropres au feutrage. La fabrication des feutres de poils comprend diverses opérations (...) 1 o Le sécrétage 2 o Le soufflage. Se fait dans une sorte de boîte de 6 mètres sur 2 mètres (...) et qui porte le nom de souffleuse (J. COULON, Technol. gén. modiste, 1951, p. 17).
MÉTALL. Soufflage de la fonte. Procédé d'affinage consistant à envoyer un fort courant gazeux (air ou air enrichi d'oxygène) dans un bain de métal en fusion, pour y brûler les impuretés en élevant la température jusqu'à celle de l'acier en fusion. Après 10 à 15 minutes de soufflage, la fonte se trouve à peu près convertie en fer (Ch. DURAND, Industr. minérales Lorr., 1893, p. 52).
2. Action d'insuffler de l'air dans quelque chose; résultat de cette action; insufflation.
BOUCH. Opération consistant à insuffler de l'air sous la peau des animaux de boucherie, après l'abattage, pour faciliter le dépouillement. Le soufflage est interdit parce qu'il entraîne des souillures préjudiciables à l'hygiène et à la conservation de la viande (VILLEMIN 1975).
VERRERIE. ,,Opération qui consiste à recueillir au bout de la canne de la matière en fusion et à souffler dans le tuyau pour gonfler le verre et le mettre en forme`` (NÉR. Hist. Art 1985). L'opération du soufflage avait donc donné un cylindre de verre terminé par deux calottes hémisphériques, qui furent facilement détachées au moyen d'un fer tranchant mouillé d'eau froide (VERNE, Île myst., 1874, p. 295). Quand le verre est affiné, on le puise dans le creuset à l'aide d'une canne pour le travailler par soufflage ou par moulage et le plus souvent par les deux procédés à la fois (BOURDE, Trav. publ., 1928, p. 149).
3. P. ext.
BOULANG. Soufflage de la pâte. Synon. de pâtonnage (ROB. 1985).
MAR. ,,Revêtement en planches qu'on applique extérieurement sur la carène d'un navire, vers la flottaison, soit pour l'enfler, et remédier ainsi à un défaut de stabilité, soit pour la préserver du choc ou du contact de ce qui pourrait l'endommager`` (BACH.-DEZ. 1882). Soufflage des préceintes. Ce petit navire de deux cent cinquante tonneaux garde, malgré son soufflage en cœur de chêne, destiné à supporter le frottement de la glace, des formes élancées et gracieuses (H.-Ph. D'ORLÉANS, À travers banquise, 1907, p. 3).
TRAV. PUBL. Exhaussement d'une partie de pavage par introduction de sable sous les pavés pour les hausser au niveau des pavés voisins. Soufflage des pavés. L'emploi de l'eau facilite le soufflage et assure une bonne répartition du sable sous le pavé. Le soufflage ne réussit pas également sur tous les pavages (BOURDE, Trav. publ., 1929, p. 159). P. anal., CH. DE FER. ,,Méthode de dénivellement des voies ferrées consistant à glisser sous les traverses une quantité de gravillons dosée pour permettre un relèvement exact du niveau`` (GDEL).
B. — Au fig., fam., rare. Action de souffler, de donner le mot, de remettre en mémoire quelque chose à quelqu'un; résultat de cette action. Chaque essai était effectué par la méthode du « soufflage »: on montre la carte à l'enfant en lui demandant le mot associé à cette carte et on lui « souffle » s'il ne trouve pas (M. LOBROT, Troubles de la lang. écrite et remèdes, 1972, p. 103).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. 1460-92 « action de souffler (du vent) » (JEAN MOLINET, Myst. de S. Quentin, éd. H. Chatelain, 3801: soufflaige); 2. 1675 mar. (COLBERT, Lettre du 30 août ds Lettres, Instructions et mém., publ. par P. Clément, t. 3, 1re partie, p. 557); 3. 1723 verrerie (SAVARY d'apr. FEW t. 12, p. 410b); 4. 1893 métall. (Ch. DURAND, loc. cit.). Dér. de souffler; suff. -age.

soufflage [suflaʒ] n. m.
ÉTYM. 1675; soufflaige « action de souffler », 1480; de souffler.
1 Mar. Augmentation de l'épaisseur, plus forte épaisseur (du bordage; d'un bordé, par rapport aux autres). || Soufflage des préceintes.
(1876). Techn. Exhaussement d'un pavage, par introduction de sable sous les pavés.(1964). Soutènement du terrain d'une mine.Désagrégation d'un béton armé.Décollement de la fleur d'un cuir.
2 (1723). Opération par laquelle on donne sa forme à un objet de verre en insufflant de l'air au moyen d'une tige creuse (canne) dans la masse de verre ramollie par la chaleur. Verrerie.
0 Et Harbert, gonflant ses joues, souffla tant et si bien dans la canne, en ayant soin de la tourner sans cesse, que son souffle dilata la masse vitreuse. D'autres quantités de substance en fusion furent ajoutées à la première, et il en résulta bientôt une bulle qui mesurait un pied de diamètre. Alors Cyrus Smith reprit la canne des mains d'Harbert, et, lui imprimant un mouvement de pendule, il finit par allonger la bulle malléable, de manière à lui donner une forme cylindro-conique.
L'opération du soufflage avait donc donné un cylindre de verre terminé par deux calottes hémisphériques qui furent facilement détachées au moyen d'un fer tranchant mouillé d'eau froide (…)
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. I, p. 420-421.
3 (1871). Techn. En chapellerie, Séparation des poils lourds, impropres au feutrage, par une ventilation.
(1964). Métall. || Soufflage de la fonte : procédé d'affinage dans lequel un courant d'air brûle les impuretés (dans les convertisseurs Bessemer, Thomas) et élève la température jusqu'à celle de l'acier en fusion.
Boulang. || Soufflage de la pâte (pâtonnage).
4 Aviat. Effet produit par un écoulement d'air rapide.
COMP. Sursoufflage.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Soufflage — du verre Soufflage avec moule. Sculptage de verre soufflé, le rougeoiement est dû à la radiation du corps noir. Le soufflage du verre est la technique q …   Wikipédia en Français

  • Soufflage — is a Surrealist technique originated by Jimmy Ernst in which liquid paint is blown to inspire or reveal an image.ee also*Surrealist techniquesReferences* [http://www.guggenheim.org/exhibitions/past exhibitions/surrealism/surreal bottom.html… …   Wikipedia

  • soufflage — (sou fla j ) s. m. 1°   Action de souffler le verre.    Four de soufflage, four où se prépare le verre destiné à faire des glaces soufflées.    Procédé par lequel on fabrique les pièces de verre. 2°   Terme de chapellerie. Action de séparer par… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • soufflage — pūtimas statusas T sritis Energetika apibrėžtis Dujinės medžiagos priverstinis tiekimas. atitikmenys: angl. blowing vok. Blasen, m rus. дутье, n pranc. soufflage, m …   Aiškinamasis šiluminės ir branduolinės technikos terminų žodynas

  • soufflage — apipūtimas statusas T sritis Energetika apibrėžtis Šilumos mainų paviršių (pvz., katilo) apiplovimas suslėgto oro, garo ar dujų ir oro sprogimo produktų didelio greičio srautu, siekiant nuvalyti nuo jų suodžius, pelenus ir kt. apnašas.… …   Aiškinamasis šiluminės ir branduolinės technikos terminų žodynas

  • SOUFFLAGE — s. m. L art ou l action de souffler le verre.  Il se dit aussi Du bois qu on ajoute par dehors à un navire, pour lui faire mieux porter la voile …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • SOUFFLAGE — n. m. Action de souffler. Il se dit particulièrement de l’Art de souffler le verre …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Soufflage — Ein Souffleurkasten auf einer Naturbühne. Ein Souffleur oder eine Souffleuse (von franz. souffle „Hauch, Atem“, ital. suggeritore „Einbläser“) bezeichnet im Theater eine Person, die während einer Aufführung die Rollen flüsternd mitliest, um den… …   Deutsch Wikipedia

  • Soufflage du verre — Soufflage avec moule. Le soufflage du verre est la technique qui permet de donner du volume aux objets en verre lors de leurs créations. Le souffleur commence par cueiller (et non cueillir) une paraison (masse de verre) dans le four à pot à l… …   Wikipédia en Français

  • Soufflage des bitumes — ● Soufflage des bitumes oxydation partielle d un bitume par injection d air comprimé, qui en élève le point de ramollissement …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”